prime video

Les bâtiments intelligents sont bien plus que de simples constructions modernes. Ils sont numérisés et programmés pour gérer sans assistance humaine les équipements techniques d’un immeuble et réguler la consommation énergétique.

Outre leur utilité dans le secteur de l’immobilier, quels sont les enjeux des bâtiments connectés ou smart buildings pour les collectivités ? Mais avant tout, qu’est-ce qu’un bâtiment intelligent ou connecté ?

Bâtiment intelligent ou connecté : qu’est-ce que c’est ?

Le bâtiment intelligent ou connecté est un immeuble conçu pour répondre aux besoins de confort, de sécurité, d’efficacité énergétique et environnementale par l’exploitation des nouvelles technologies. Pour cela, des capteurs sont disséminés dans les bâtiments intelligents afin de collecter des données sur l’équipement technique.

L’analyse des informations recueillies constitue un bon indicateur pour rationaliser la gestion du bâtiment. Ainsi, il devient possible de contrôler et de modifier à distance l’éclairage, le chauffage, la ventilation, la climatisation, la sécurité, etc.

Les capteurs disposés sur les équipements assurent une maintenance préventive et une réponse spontanée en cas de besoins afin de garantir la conformité aux normes et réglementations. Le bâtiment intelligent favorise une utilisation optimisée des ressources afin de diminuer la pollution et de garantir la sécurité des utilisateurs, un excellent outil de développement durable.

Les bâtiments connectés emploient l’IoT (l’internet des choses) soutenu par l’intelligence artificielle pour rendre le bâtiment plus autonome et plus moderne. Ils prennent également en compte les informations fournies par les systèmes de Gestion technique du bâtiment (GTB).

Smart Building : les enjeux pour les collectivités

Le secteur du bâtiment est réputé pour être un grand consommateur d’énergie. Selon la Commission européenne, les bâtiments émettent 36 % de gaz à effet de serre. L’optimisation de la consommation énergétique est donc un enjeu fondamental pour les collectivités. Vous pouvez découvrir sur https://territoireconnecte.fr/ l’essentiel sur la transformation numérique du territoire grâce à l’internet des objets (IoT).

Grâce à leurs capteurs, les smart buildings collectent des informations sur les pics de consommation et la source des pertes énergétiques. Sur la base de ces données, l’occupant peut décider quelle pièce éclairer ou non, ou quelle salle chauffer. Il pourra donc adapter sa consommation d’énergie à ses besoins réels.

Le bâtiment connecté assure également la sécurité et le confort des collectivités. Il offre la possibilité d’agir sur la qualité de l’air en contrôlant le CVC (chauffage, ventilation, climatisation). À titre illustratif, vous pouvez éteindre ou allumer le système tout en mesurant en temps réel la quantité de CO2 dans l’air.

De plus, les pannes ou les dysfonctionnements éventuels sont détectés à temps. Les capteurs disposés dans le bâtiment croisent les données collectées pour assurer une maintenance prédictive régulière et efficace. Plus encore, les bâtiments intelligents sont en mesure de détecter les fuites de gaz et de prévenir les maladies respiratoires telles que la légionellose.

En gros, la sécurité, le confort et la santé sont autant de facteurs qui sont optimisés par les smart buildings.

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.